La forêt comme matière première pour les Asturiens

La municipalité de Caso a inauguré le musée du bois en décembre 2001. Il est situé à Veneros, dans une grande maison du XVIe siècle. Le musée présente une exposition thématique qui montre l’importance du bois dans la société traditionnelle asturienne, avec une attention particulière pour les chaussures fabriquées avec cette matière première : la madreña.

Le bâtiment se compose de deux étages et d’un étage inférieur pour le stockage et les services internes du musée. La visite commence au rez-de-chaussée par une salle dédiée à la forêt et aux outils. Vous pouvez voir ici les différentes sortes de bois utilisées par les agriculteurs asturiens pour fabriquer des outils, des objets ménagers, construire des bâtiments, etc. L’exposition est complétée par une présentation audiovisuelle qui sert d’introduction à l’ensemble du musée.

Au premier étage se trouve une exposition sur les chaussures en bois où sont exposés des spécimens de différentes régions d’Europe, du nord de la péninsule ibérique et, surtout, des Asturies et de la mairie de Caso ; cette collection a été donnée au musée par Alfonso Fernández Canteli. L’exposition montre également les outils utilisés par les madreños et l’utilisation des madreñas.

La visite du musée est complétée par un tour de la ville de Veneros où vous pourrez voir les différents usages donnés au bois, comme la construction de bâtiments (hórreos) ou la fabrication de différents outils (llabiegos, angazos, truébanos, etc.).

Le musée du bois est situé dans le parc naturel de Redes, qui couvre les communes de Caso et Sobrescobio, et a été déclaré réserve de la biosphère en 2001. Le parc, situé dans le secteur centre-est de la cordillère cantabrique, est traversé par la rivière Nalón, et possède de grandes forêts de hêtres et de chênes.

Élargissement

Le nouveau bâtiment, annexé à l’ancien, est de construction récente et compte deux étages. Il montre les différentes applications du bois dans la société traditionnelle asturienne, à travers cinq sections :

  • Les outils utilisés en menuiserie traditionnelle (scie, scie à air, raboteuse, gouge…) et le processus de préparation du tronc (scierie, coupe et séchage).
  • Le bois dans la construction traditionnelle : hórreos et paneras. Éléments d’un hórreo (pegoyos, muela, colondras, viguetes, tiyeres, tentemozos, aguilones, tornos, pontones).
  • Meubles et ustensiles populaires asturiens (escañu, tayuelu, arca, masera, espetera, vasar, alacena, truviecu), assemblages les plus courants dans les meubles, sculpture décorative et autres outils (chaussures, xarres, bols, cutter, desca, salpimenteru).
  • Le bois des instruments de musique (gaita, castagnettes, sifflets, chiflu, gaita rabil, rabel, bandurria).
  • Vannerie : entrecroisement de bâtonnets de légumes et tissage à plat en damier (bois et fibres utilisés, manipulation de la matière première, processus de fabrication, outils, types de paniers et artisans locaux).

Adresse et numéros de téléphone

Horaire

Les samedis, dimanches et jours fériés sont ouverts de 16 à 18 heures.
Mercredi, jeudi et vendredi : contact par courrier ou par téléphone, ou rendez-vous à la mairie (Campo de Caso) de 9 à 15 heures.

Droit d’entrée 1,73
Enfants de moins de 5 ans : entrée gratuite

Galerie d’images