La transhumance comme mode de vie

Inaugurée le 29 juillet 2000 à Naraval (Tineo), elle a été promue par l’Association Culturelle Comte de Campomanes, de Tineo, et créée par l’Association Culturelle Manxelón, de Naraval, dont elle dépend. Son objectif est l’étude et la conservation des témoignages relatifs aux vaqueiros de alzada, un groupe social d’éleveurs de bétail transhumants qui, avec l’arrivée du beau temps, abandonnaient les villages d’hiver et escaladaient les brañas d’été situées dans les hautes montagnes.

Les villages d’hiver étaient situés dans une zone très étendue (Llanera, Castrillón, Cudillero, Valdés, Navia, Tineo, Salas, etc.) et les brañas d’été étaient concentrées dans les hautes terres de Tineo, Cangas del Narcea, Somiedo et Laciana (León). Le mode de vie des Vaqueiros a conduit à les considérer comme un groupe d’exclus.

Le musée dispose de deux sites. Le principal se trouve dans le quartier de La Barzaniel.la, à Naraval. Ici, un groupe de bâtiments correspondant à une maison traditionnelle d’un paysan aisé est montré : la maison, la meule de foin et la trémie à pain. La maison a deux étages et conserve les dépendances caractéristiques du passé avec leur mobilier. À l’étage supérieur se trouve la lariega ou cuisine, le salon et la chambre la folga, et au rez-de-chaussée, l’écurie. La botte de foin occupe un bâtiment de deux étages dans lequel sont exposées l’histoire et les coutumes des vaqueiros de alzada, ainsi que l’emplacement de leurs colonies d’été, ou brañas, dans les Asturies. Le complexe est complété par une panera, élevée au sommet d’un bâtiment, qui sert de salle d’exposition temporaire.

Adresse et numéros de téléphone

Horaire

Été
(du 1er juillet au 15 septembre)
Du mardi au dimanche :
11:00-14:00 y 16:00-18:00
Lundi fermé

Le reste de l’année
Visites sur rendez-vous par téléphone

Galerie d’images