La culture de l’épeautre et du pain

Le Musée Ethnographique de la ville de Grado possède une importante collection muséale dont l’exposition rassemble la culture traditionnelle de la région centre-ouest des Asturies de manière visuelle, éducative et divertissante. Elle a été fondée en 1982 et depuis 1995, elle est située à La Cardosa, à environ 500 mètres du centre de la ville de Grado. Il est structuré en plusieurs espaces dédiés au pain (moulins, tampers), à la maison (cuisine, chambres, vaisselle), à l’espace agricole et à l’élevage (déchets, communaux, outils, etc.) et aux métiers traditionnels (forge, métier à tisser, vannerie, menuiserie, poterie, pressoir, coiffeur, école, etc.) En complément du Musée Ethnographique, un grand pont de poids peut être visité dans la Casa de Cultura de Grado (Palacio de Miranda-Valdecarzana).

L’exposition permanente est organisée dans plusieurs espaces qui permettent de connaître la vie traditionnelle asturienne :

La culture du pain. Une attention particulière est accordée à la culture de l’épeautre, la principale céréale à pain dans de nombreux conseils asturiens jusqu’au XXe siècle. Il y a une exposition de la mesoria à récolter, un tamp de thon à nageoires jaunes pour séparer le grain de la poxa ou de l’enveloppe et un moulin à farine hydraulique.

La maison. La maison recrée la cuisine, centre de la vie rurale, avec tous ses éléments : les calamilleras, où l’on accrochait la marmite ; les escanos, où l’on mangeait les aliments ; le forno, où l’on cuisait le pain et la boroña ; le bogadoiro avec arna pour la lessive ; la masera pour pétrir le pain, et différents cacío ou ustensiles domestiques. Il y a également un salon et une chambre, ainsi qu’un métier à tisser et divers ustensiles pour la transformation de la laine et du lin en fil (cartes, restiellos, distaffs, fusos, argadiellas, etc.).

Les outils sont utilisés pour les travaux agricoles et d’élevage, tant dans les plaines fertiles qu’en montagne.

Les métiers traditionnels, avec une forge où le forgeron fabriquait et réparait des ustensiles en fer ; le banc de vannier ou goxero, où l’artisan fabriquait des baniellas aux noisettes pour faire des goxos, des paniers, etc. On y trouve également un banc et un tour de menuisier, où l’on travaillait le bois, un des bancs utilisés par le cordonnier pour fabriquer des chaussures, un banc de cordonnier, une roue d’affûtage de couteaux et des échantillons de poterie de biscuits de l’atelier Miranda (Avilés).

Adresse et numéros de téléphone

La Cardosa, s/n
33820 Grado

Horaire

Uniquement les groupes (+5 personnes) sur rendez-vous en appelant le 985 752 277 ou en envoyant un courriel à museoetnografico@ayto-grado.es

Entrée

Entrée et visite guidée gratuites

Accès

  • Depuis Oviedo par l’autoroute A-63 ou par la N-634
  • Depuis Avilés sur l’AS-237
  • De Pravia sur les AS-236 et AS-237
  • De Salas sur la N-634

Galerie d’images